Les disciples d'Hypocrate

Groupement des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hypothyroïdie, Crétins des Alpes et sel

Aller en bas 
AuteurMessage
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Hypothyroïdie, Crétins des Alpes et sel   Lun 10 Juil - 0:31

L'hypothyroïdie avec développement d'un goitre lié au manque d'iode est une maladie connue de longue date. Le terme de Crétin des Alpes est probablement anachronique pour les Royaumes, mais il me semble qu'il vaudrait la peine de se pencher sur cette maladie très fréquente à l'époque.

De souffrir d'hypothyroïdie pourrait amener à une perte d'intelligence (ralentissement psychique) et de charisme (présence d'un goitre, troubles trophiques et ralentissement psycho-moteur lié à l'hypothyroïdie). Pour éviter d'en souffrir, il faudrait assurer un apport régulier d'iode. Pour guérir la maladie une fois présente, il faudrait des apports plus importants.

Le plus simple serait d'exiger une consommation régulière de poisson. Mais ceci nous priverait d'une possibilité de développer les Royaumes de manière historique et favoriserait trop les villes de pêche. On pourrait bien sûr différencier poissons de mer (contenant du iode) de poissons d'eau douce (sans iode), mais je pense qu'il vaut mieux intégrer le sel. Le sel était une marchandises très précieuse au Moyen-Age, souvent bien plus précieuse que l'or d'ailleurs. En effet, seuls le sel, et dans une moindre mesure l'alcool, permettaient de conserver des aliments...

Le sel peut être extrait de la mer dans des salières et de mines de sel dans les montagnes. Seul le sel de mer apporterait du iode, ce qui exposerait plus les régions éloignées de la côte du risque de développer un crétinisme. Pour rendre le sel utile, il faudrait introduire la salaison de la viande pour permettre sa conservation. Il y aurait de la viande non-salée qui risquerait de pourrir en 1-3 jours, ce qui pourrait être réglé par une probabilité quotidienne de pourrir de 50% à partir du lendemain de la production. Et il y aurait de la viande salée, qui pourrait être conservée.

Pour permettre à la viande de pourrir seulement le surlendemain de la production, il suffit de coder la séquence "contrôle de la viande" avant la séquence "production de la viande". Ainsi, la viande déjé présente dans les Royaumes pourrait se déteriorer, puis de la nouvelles viande serait produite, ce qui laisserait le temps aux bouchers de saler leur production de la veille. Le prix de la viande s'effondre actuellement dans tous les Royaumes. L'introduction d'une telle étape supplémentaire dans la production réduirait la surproduction et augmenterait le prix de la viande. Au Moyen-Age, la viande était un produit très cher, bien plus cher que le poisson, un tel effet ne serait donc que juste.

Le sel étant une marchandise très précieuse, il serait juste d'attribuer les salières de mer et les mines de sel au Duché. Ceci permettrait à presque tous les duchés d'assurer la production de viande mais permettrait au commerce de se développer pour importer du sel de mer dans tous les Royaumes. Une première étape dans le développement du commerce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Hypothyroïdie, Crétins des Alpes et sel   Lun 17 Juil - 23:43

Tant que nous n'avons pas l'avis des admins, il est difficile de planifier avec l'ventualité de l'introduction du sel. Je voudrais néanmoins faire avancer ce projet. Voici mes propositions.

Le Crétinisme des Alpes décrit les troubles du développement psycho-moteur liés à une hypothyroèide durant l'enfance ou l'adolescence. Un goitre sur manque d'iode est une maladie qui peut affecter une personne à tout âge. Dans ce cas, la personne souffre d'un agrandissement visible de la thyroïde à la base du cou, de quelques changements de la peau et des cheveux, prend du poids, est dépressive, a souvent froid, etc. Ces deux formes de la maladie pourraient être illustrées dans les Royaumes.

Les personnages "jeunes", vagabonds et niveau 1 débutant, pourraient être affectés par le Crétinisme des Alpes. Ceci les empêcherait de dépasser 19 points dans toutes les caractéristiques, ce qui obligerait les personnes affectées de se faire soigner pour progresser. A l'époque, un bon 10% de la population des régions privées de produits de la mer devait souffrir de cette maladie. Il faudrait donc que le risque cumulé sur les 3(?) mois de cette période de la vie soit d'environ 10%. Pour traiter le problème, un médecin devrait reconnaitre la maladie et la prescription aboutir à la consommation de poisson de mer ou de viande/poisson salé avec du sel marin.

Pour les personnages qui ont déjà dépassé le stade des 20 points de caractéristique, le manque d'iode pourrait induire une perte de caractéristiques qui persisterait jusqu'à ce que le manque soit compensé. Un médecin devant évidemment reconnaitre la maladie, et la prescription devant aboutir à la consommation de poisson de mer ou de viande/poisson salé au sel marin. Une perte de 20 points en charisme et en force (un goitre n'est pas très esthétique, le ralentissement et la fatigue faisant le reste) et de 10 points en intelligence (ah, la fatigue...) pourrait en être la conséquence.

La consommation régulière de poisson de mer ou de poisson/viande salée avec du sel marin permettrait évidemment d'éviter ce genre de soucis. Il faudrait toutefois discuter des probabilités et des doses exigées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Hypothyroïdie, Crétins des Alpes et sel   Dim 6 Aoû - 13:47

Les implications économiques de l'introduction du sel, du salage de la viande et du poisson et de la différenciation de produits de la mer et produits des terres intérieures étant énormes, je me suis permi de contacter la Surintendance royale à ce sujet. J'espère qu'avec nos forces réunies il sera possible de faire avancer ce projet.

Les choses à régler son nombreuses:
- production de sel marin seulement possible sur les côtes
- production de sel minéral seulement dans les mines de sel qui ne devraient exister que dans les montagnes
- faire accepter l'introduction d'une marchandise essentielle dont tous les duchés ne disposent pas obligatoirement
- introduction du salage de la viande et du poisson
- introduction de l'idée que viande et poisson non-salés puissent être des denrées périssables
- différenciation de poisson de mer et poisson d'eau douce

Une fois tout ça en place il sera possible de régler les détails de l'apport essentiel d'iode et du développement de l'hypothyroïdisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hypothyroïdie, Crétins des Alpes et sel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hypothyroïdie, Crétins des Alpes et sel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [E11] J5 Nice - Rhône-Alpes
» [ED11] [Inscriptions J5] Nice - Rhône-Alpes, le 26/01
» [E9] 1/8 Rhône-Alpes - Poitou-Charentes
» Petite Finale (sniff) Rhône-Alpes/BNs - 2/9 - Copier/coller des défis
» [E7][J6] Corse - Rhône-Alpes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les disciples d'Hypocrate :: Elaboration de projets :: Les pathologies-
Sauter vers: