Les disciples d'Hypocrate

Groupement des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Morve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: La Morve   Dim 27 Mai - 15:46

En recherchant des informations sur la morve, j'ai certes eu des idées de ce que pourrait donner cette maladie ingame, mais l'ensemble est encore bien flou. Mais si quelqu'un a des idées pour préciser, c'est bien volontier.

La morve est principalement une maladie du cheval, mais peut également contaminer l'homme, les ânes et les chèvres. Ingame, les nobles d'épée pourraient par exemple être particulièrement exposés à cette maladie, puisqu'ils possèdent un cheval. Un revers de la médaille certainement intéressant. Les éleveurs pourraient aussi être des victimes de choix, mais aucun des animaux sus-mentionné n'existe dans les Royaumes. Les éleveurs de moutons ont de toute façon bien assez de difficultés comme ça pour ne pas devoir en rajouter. Les vaches par contre, étant donné que c'est l'élevage de loin le plus rentable, pourraient exposer à cette maladie. Une contrepartie au gain potentiel lié à cet élevage. Et une pression supplémentaire sur les élevages de vache rendrait le poisson plus attractif. Le système économique global y gagnerait certainement.

Le problème avec cette maladie, c'est qu'elle est incurable à l'époque, et très difficilement traitable de nos jours. Malgré les antibiotiques modernes, n'oublions pas que le taux de récidive est de 10%, et la mortalité de 100%, plus ou moins tardivement, en l'absence de traitement!

En négligeant la forme aigue, pourtant largement la plus férquente, il y aurait peut-être moyen de faire quelque chose d'assez ludique avec la forme chronique. L'écoulement nasal abondant conduirait à une très importante perte de charisme. Les morveux ne sont pas attractifs... L'atteinte chronique, avec ses multiples abcès dans tous les organes, conduirait à une perte lente, mais inexorable, de force. Pour permettre au jeu de garder son charme, il faudrait quand-même qu'il soit possible de compenser en mangeant de la viande, ce qui permettrait de continuer à fonctionner.

Mais pour la guérison, je ne vois que la prière à l'Eglise. Chaque journée de prière serait liée à une faible chance de guérir, par miracle. Et vu l'atteinte générale de la forme chronique, celui qui tarderait trop à guérir aurait aussi une atteinte de son intelligence, à cause des abcès cérébraux. Pour qu'il y ait quand-même un point critique qui force à essayer de guérir son personnage.

Somme toute, l'expression ingame de la morve serait donc bien similaire à la lèpre. Pour ne pas dire superposable, sauf pour l'atteinte de l'intelligence, et évidemment une évolution temporelle un peu différente. Ce qui limite son intérêt. Ou est-ce que l'exposition préférentielle des nobles la rendrait assez attractive pour l'implémenter?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monseigneur Huon

avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : Poligny, en Franche Comté
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: La Morve   Lun 11 Juin - 10:47

Oui, sympa, effectivement ... Laughing
Et j'apprends toujours plein de choses ici !

A retravailler un peu, mais l'idée de base me semble intéressante ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cathedrale-besancon.actifforum.com/index.htm
 
La Morve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topic des... Questions existentielles.
» Nintendo, constructeur de consoles dépassées
» Les choses IRL vous faisant penser à Zelda
» Une petite faim? non plus une grosse faim...
» La bande des crados

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les disciples d'Hypocrate :: Elaboration de projets :: Les pathologies-
Sauter vers: