Les disciples d'Hypocrate

Groupement des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une remarque générale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Une remarque générale   Sam 8 Juil - 18:23

Les Royaumes Renaissants sont un monde principalement axés sur la gestion. Le brigandage n'y est présent que sous forme embryonnaire. Les choses plus vilaines n'y existent tout simplement pas. Certains diront que c'est un monde de bisounours.

Difficile d'intégrer la maladie et les blessures dans ce monde. D'autant qu'au Moyen-Age, l'action des médecins était bien souvent plus néfaste que bénéfique au patient. Bien que le réalisme y gagnerait, comment intégrer dans ce monde l'injustice de la maladie et la possibilité de séquelles permanentes ou de décès, sans entamer trop fortement la popularité des Royaumes?

Un personnage peut être affecté au niveau de ses caractéristiques, de manière temporaire ou permanente. Il est également possible d'influencer sur le niveau de fatigue. Ceci offre déjà de nombreuses possibilités, mais peut-être faudrait-il réfléchir à de nouveaux modes d'action. D'après les annonces du Roi, il devrait être possible de réscuciter avec une perte de 20 points dans chaque caractéristique. Ceci limite déjà la sévérité d'atteintes non-fatales. Mais en plus, la fatalité ne trouve pas la même acceptance à toutes les époques.

Il s'agit d'élaborer ici des manières dont maladies et blessures pourraient être intégrées dans les Royaumes. Si possible de manière réaliste, mais tout en respectant le plaisir et la vie dans les Royaumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Admin
avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Une remarque générale   Sam 8 Juil - 18:55

De même que le bourreau peut avoir son utilité par rapport aux criminels, ce qui entraîne la mort du personnage, les médecins pourraient faire des bétises et tuer des personnes, mais cela ne serait pas volontaire. Il suffirait de définir un certain pourcentage de réussite et faire un tirage au sort.

Il y aurait une certaine graduation dans les maladies, pouvant aller du simple petit rhume, à des maladies plus méchantes et néfastes. En parallèle, il pourrait y avoir les accidents (effet du brigandage) qui nécessiteraient des amputations, là encore plus ou moins grave. On pourrait aller jusqu'à la nécessité d'être assisté (par exemple, plus de possibilité de travailler au champ, seuls quelques métiers seraient encore possible, avec l'obligation d'avoir l'assistance d'un autre joueur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Une remarque générale   Sam 8 Juil - 20:11

Justement, les amputations sont le meilleur exemple du problème que peuvent représenter blessure et maladie dans les Royaumes. Déjà qu'il semble bien long à certains d'évoluer, il devient franchement difficile d'évoluer avec un handicap. Et que faire de quelqu'un qui aurait perdu ses deux bras et une jambe, à qui le chirurgien doit amputer la deuxième jambe?

Au Moyen-Age, il en fallait bien moins pour signer l'arrêt de mort de quelqu'un, les possibilités de soutien étant bien limitées. Et c'est aussi un problème pour ce qui est du plaisir d'aller dans les Royaumes. De récupérer un membre en faisant un pèlerinage est une infraction trop importante au réalisme, à mes yeux.

Prenons un autre exemple: les grossesses. A l'époque, elles n'étaient pas volontaires pour la plupart puisqu'il n'y avait pas de contraception. Certes quelques moyens d'avorter, mais pas dénués de risque non plus. La mortalité en couche était de l'ordre d'une chance sur trois. Pour être réaliste, faudrait-il faire tomber enceinte "automatiquement" les femmes mariées et en faire mourrir chaque troisième lors de l'accouchement? Ben heureusement que je suis un homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
estalabou



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Une remarque générale   Jeu 13 Juil - 11:45

Alors j'intervient ici en tant que victime des maladies et des medecins Razz en premier lieu...

Je pense qu'il faut coller à la réalité de l'époque pour que le métier soit viable et présente de l'intérêt mais il ne faut pas non plus que les maladies ou même les medecins aient une trop grande influence (néfaste) sur les persos.

Je m'explique:
Les maladies doivent effectivement être graduées avec des pourcentages d'apparition en fonction de la gravité.
Les rhumes ou grippes pourraient apparaitre plus souvent que les maladies telles que la peste, le cholera ou la lèpre.

Les maladies "benignes" pourraient créer des pertes de caracs temporaires et seraient soignées par les medecins.(rhume, grippe...etc)

Les maladies plus graves pourraient créer des pertes de caracs definitves pendant la durée de leur action. Si le patient va chez le medecin, il stoppe cette perte mais ne permet pas de recuperer les points perdus.(lèpre, peste...etc)

De même, en focntion de son niveau d'érudition, le medecin pourraient avoir des pourcentages de reussite pour soigner son patient. Ainsi, un malade atteind de lèpre pourrait n'être soigné qu'à 30% avec obligation de re-consulter pour être definitivement hors de danger. En sachant que tant que la maladie le ronge, il perd des caracs.

La mort peut elle aussi être envisagée, mais contrairement à ce qu'il se passait au Moyen Age, elle doit rester exceptionelle à mon sens.
Prenons le brigandage, la personne qui s'adonne à cette pratique peut decider d'attaquer uniquement les proies plus faibles et ne prendre aucun risque. Ce qui est inconcevable puisque normalement on ne peut connaitre réellement la dangerosité d'un adversaire.

Je pense qu'il faut également intégrer la notion d'épidemie dans les 2 grandes classes de maladie. Epidemie qui pourrait se propager dans une ville à raison d'un certain pourcentage de population atteint par jour.

Le moral devrait également intervenir. Les personnes malheureuse pouvant plus facilement tomber malade.

De même pour les blessures qui feraient perdre definitivement des caracs mais qui aprés les soins ne permettraient pas de les recupérer.

Voila quelques idées et surtout ma vision de la chose en espérant avoir été assez clair, ce qui n'est pas toujours le cas... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi2212

avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Arras en Artois
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Une remarque générale   Lun 17 Juil - 16:26

Je pense que tout ce qui concerne les grandes épidémies et les blessés de guerre, pourrait être soigné dans des hospices situés en périphérie des capitales.

Hospices sous le contrôle de l'église... ceci résoudrait peut être le problème des médecins qui se sont reconvertis.

Pour le reste (maladies bénignes, blessures autres que celles de guerre, etc...)le médecin de village fera l'affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyote

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 104
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Une remarque générale   Jeu 10 Aoû - 2:30

Alors pour soigner une maladie, moi je verrai bien deux étapes :
- la première c'est le diagnostic : il serait influencé par le niveau d'intelligence du médecin, le niveau dans chacune des maladies mais pourrait aussi l'être par le nombre de cas qu'il aurait rencontré.
- la deuxième étape pourrait être les soins en soi : on peut par exemple imaginer le choix de potion avec des risque sur la préparation de la potion et différentes combinaison d'ingrédients, plus ou moins efficaces dans le traitement des maladies.

Sans aller jusqu'à la mort, la perte de caractéristiques est suffisemment pénalisante à mes yeux. Maintenant selon la gravité de la maladie on peut imaginer des pertes plus ou moins importantes et touchant telle ou telle caractéristique (lèpre : importante, charisme ; rhume : légère, force ; grippe : importante, force...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spiritusxvii



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Mes idées ^^   Sam 30 Sep - 21:57

Alors en ce qui concerne mon opinion vis a vis des épidémies je préconise une autre méthode que le simple pourcentage (un peu usine a gaz mais bon )
certaines actions auraient plus ou moins d'impact aller a la taverne et être malade pourrait entrainer une contamination des clients de celle ci
pour les membres présents a cet instant la le taux de risque pourrait être assez fort selon la maladie , celel ci persisterai plus ou moins aprés le passage du malade tout en baissant au fur et a mesure du temps tout en se cumulant avec le passage d'autres malades ainsi le médecin pourrait assainir les tavernes sur demande du tavernier une taverne ou l'on tombe malade a tous les coups ne serait pas trés fréquentée ^^..L'église lieu de contamination certes les pourcentage y serait plus faible qu'a la taverne et ne s'accumulerai pas mais le nombre de personne touchées pourrait être plus grand ce qui pourrait jouer un role en temps de guerre (un genre de terrorisme biologique ). Ne parlons pas de l'épidémie de peste qui empecherait la victime d'aller a la taverne et a l'église tant qu'une cure n'aurait été faite si bien sur un médecin l'a repéré auparavant sinon l'accés pourrait se faire ce qui provoquerai des domages importants ^^ mais une fois repéré par un medecin il porte la crecelle et il est sur qu'il ne risque plus de contaminer quelqu'un ^^ mais ne pourrait accéder ni a la taverne ni a l'église ni même vendre ses denrées au marché le seul moyen pour lui serait d'aller se faire soigner.
Trois options s'ouvrent d'ores et déja au médecin dans ce cas chercher des victimes de la peste il toucherait une prime pour chaque cas trouvé plus il pratiquerait ceci plus il aurait de chance d'en trouver (points de médecine?) , assainir une taverne contre un salaire du tenancier de celles ci , soigner une maladie .
Pour la progression on peut imaginer que le patient perde peu a peu ses caractéristiques si il ne va se faire soigner plus son attente est longue plus le nombre de points de caractéristiques perdus par jour est important au bout de trois jours de peste la mort 7 jours de rhume la mort etc afin de limiter la perte de caractéristiques .
Un médecin pourra il soigner qu'une seule personen ou plusieurs? une seule c'est peu plusieurs ca pose le problème de la surpopulation de médecins je pense que cela doit être en fonction de son importance (son expérience ) . La mairie pourrait décider d'ouvrir un dispensaire ou les sans le sous (niveau 0 ) pourraient être soignés contre un salaire fixé pour une journée de travail pour les médecins qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa

avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : Limousin Marche
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Une remarque générale   Jeu 19 Oct - 18:36

Citation :
Un médecin pourra il soigner qu'une seule personen ou plusieurs?


Si on se base sur le "un médecin ou deux par villes " que Lévan a signalé il y a quelques temps... Je dirai que le médein poeut soigner plusieurs personnes en même temps (ou alors un certain nombre par jour) ou alors... les déclenchements de maladies seront plus que rare (ce qui ne me réjouie pas d'ailleurs!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Une remarque générale   Ven 20 Oct - 9:59

c'est logiquement 1 par village, prècisè sur l'interface, je te confirme Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa

avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : Limousin Marche
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Une remarque générale   Ven 20 Oct - 19:17

hum... un médecin...


Note que a bourga y en a au moins 4 ou 5 ... faudra songer à .. un accident est si vite arrivé...

tongue tongue tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Admin
avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Une remarque générale   Ven 20 Oct - 20:33

Oui, les admins ont dit qu'il n'y aurait besoin que d'un seul médecin par village, mais je crois qu'il ne faut pas s'arrêter à cela. La voie de la médecine n'est pas complètement codée, loin de là.

Si nous proposons des choses suffisamment différentes, il n'est pas impossible que les admins changent d'avis. Nous faisons du lobbying et je ne peux pas dire que nous avons gagné mais nous avons entrouvert une porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une remarque générale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une remarque générale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tournée générale pour mes 400,000 points
» La chatbox latérale est là !
» Assemblée Générale du 2 Octobre 2010
» légère surcharge pondérale
» Résolution du problème de connexion de la CB latérale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les disciples d'Hypocrate :: Elaboration de projets :: Problèmes généraux et intégration dans les Royaumes-
Sauter vers: