Les disciples d'Hypocrate

Groupement des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Goutte

Aller en bas 
AuteurMessage
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Goutte   Sam 29 Juil - 16:09

La goutte est une maladie où des cristaux d'acide urique se déposent dans les articulations et peuvent déclencher une inflammation. De nos jours, 1% de la population souffre de ce problème et il existe des traitements efficaces, mais il ne serait pas absurde d'imaginer qu'au Moyen-Age au moins 10% de la population en souffrait. Le risque de développer une goutte est lié au taux sanguin d'acide urique, qui dépend principalement dans le contexte qui nous intéresse des aliments ingérés.

Chaque personnage aurait une caractéristique cachée, son "taux d'acide urique" ou un "risque de goutte". De consommer de la viande ou de la bière risquerait d'augmenter ce risque, de manger des fruits et dans une moindre mesure des légumes (parce que certains légumes augmentent le taux d'acide urique) aurait tendance à le baisser. Spontanément, le risque devrait aussi diminuer avec le temps.

C'est là qu'il y a besoin de quelqu'un qui est habile avec les chiffres. Admettons qu'un durée de vie moyenne d'un personnage qui s'investit un tant soit peu dans les Royaumes est de 3-6 mois. Le risque de développer une crise de goutte serait de 10% pour une population mixte, mais les hommes ayant un risque ~20x plus élevé que les femmes, le risque de développer une goutte serait de 20% pour un homme et de 1% pour une femme en arrondissant. Avec cela, il devrait être possible de calculer un risque quotidien. Celui qui mange 1 viande tous les deux jours ou qui boit plus qu'à raison devrait clairement augmenter son risque.

Une crise de goutte produit de violentes douleurs dans une articulation. Des douleurs invalidantes, souvent. La victime devrait donc souffrir d'une très importante pénalité en force, et vu qu'il souffre aussi d'une légère pénalité en charisme. Une crise de goutte dure environ une semaine si elle n'est pas traitée et peut être jugulée du jour au lendemain avec un traitement adéquat.

Un médecin qui reconnait de manière adéquate le problème pourrait prescrire différents traitements. S'il est bon, il prescrit de la colchique qui guérit le problème jusqu'au lendemain (il faudrait toutefois la prendre 3 jours). A défaut, il pourrait prescrire de l'écorce de saule qui agit de manière anti-inflammatoire et atténuerait la crise. Voir pourrait aussi la guérir avec une faible probabilité.

N'oublions pas que l'alcool est un très bon antidouleur. Il serait possible de se saouler pour échapper aux douleurs de la crise de goutte. Avec les pénalités que nous connaissons de l'abus de boisson, et de l'effet de la bière sur le risque de refaire une goutte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monseigneur Huon

avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : Poligny, en Franche Comté
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Goutte   Mar 29 Aoû - 16:13

Super ... ça contre balance la grosse boulasse, c'est moral et j'aime ça ! (ben oui, je suis archevêque, tout de même ! Laughing )

Pa rapport au stat ... on peut imaginer un compteur d'acide urique, avec :
+10 par viande consommée
- 4 par fruit ou légume consommé
+ 1 par bière consommée
-20 chaque semaine (le dimanche après la messe ?)

A partir de 75 points d'acide urique (les PAU), risque de goutte ... selon la formule suivante :
risque de x%= (PAU-75)/30 (pour les hommes)

risque de x%= (PAU-75)/300 (pour les femmes)

Si on considère que le risque est nul jusqu'à 3 bières par jour (c'est arbitraire, c'est bien sûr à débattre comme tout le reste !)

Exemple 1 :
Sur une semaine, je consomme 2 viandes (2 repas, 20 points) et 4 fruits (2 repas, - 16) et je bois 5 bières par jour (soit 35 bières dans la semaine, 35 points), -20 par semaine : 11 points

La première semaine de ce régime, aucun risque. En revanche, au bout de 10 semaines du même régime, j'arrive à 110 points, donc un risque quotidien de
(110-75)/30 = 1.166 % de risque... Une fois tous les 86 jours environ(c'est beaucoup finalement, non ?)

Exemple 2 :
Sur une semaine, je ne consomme que de la Kro (10 par jour) et du pain (pour éponger...). J'arrive à 70 bières par semaine, (70 PAU) et -20 par semaine, soit + 50 PAU ... au bout de 10 semaines de ce régime de Légionnaires, j'arrive à 500 PAU, donc un risque quotidien de :
(500-75)/30 =14% ... soit une goutte tous les 7 jours ... (si ça dure une semaine à chaque fois, c'est cool ! Laughing )
En fait, c'est la goutte assurée (100 %) dès le 430 jours si on boit 10 bières par jour ...


Bon, aux médecins de dire si 3 bières par jour, c'est sans risque et 10 bières par jour, c'est la goutte assurée chaque semaine ? Enfin, par rapport aux quantités ingurgitées dans les RRs ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cathedrale-besancon.actifforum.com/index.htm
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Goutte   Sam 2 Sep - 15:54

Désolé pour le retard, mais j'ai dû retourner travailler à la mine et j'ai dû me perdre dans les galeries... Les valeurs proposées correspondent à peu près à ce que j'avais en tête et il y a plein de bonnes choses qui sont proposées là.

Concernant la consommation de bière, je vais répondre RP et HRP pour que chacun puisse se faire une idée. HRP, on sait que la consommation de plus de 2 verres d'alcool/jour pour un homme et de plus d'un verre/jour pour une femme augmente drastiquement le risque de développer une maladie liée à l'alcool (pas seulement la goutte, qui est plus spécifiquement associée à la bière). Malgré les traitements modernes, il existe des patients qui ne peuvent se permettre de boire de la bière au risque de déclencher une crise de goutte. Dans les Royaumes par contre, il me semble qu'il faut consommer environ 4 verres/jour pour maintenir la boulasse. Peut-être que quelqu'un d'autre aurait une autre évaluation? Mais il me semble correct de tolérer 3 bières/jour pour maintenir une bonne dynamique de jeu.

Pour faire diminuer le risque, je proposerais de valoriser plus les fruits par rapport aux légumes. De nombreux légumes peuvent en fait déclencher une crise de goutte et celà valoriserait un peu plus les villes à verger, ce qui n'est pas un mal non plus. A noter que Monseigneur Huon propose un risque 10x inférieur pour les femmes par rapport aux hommes, alors qu'en réalité c'est une différence de 20:1. Mais encore une fois, je trouve cela bien pour le fonctionnement des Royaumes.

Par contre, plutôt que de faire un calcul linéaire, je verrais plutôt un système d'augmentation exponentielle de risque. Soit une formule savant avec une exponentielle, soit un système de catégorie de risque. Genre risque faible, moyen, élevé, très élevé. Selon les aliments consommé et à chaque jour qui passe, on a une certaine probabilité de changer de catégorie de risque. En catégorie faible et moyenne, le risque de faire une crise de goutte devrait avoisiner peut-être 1 crise/année. Alors que pour le risque élevé une crise de goutte surviendrait environ 1x/mois et dans la catégorie très élevé une crise serait quasiment certaine dans les jours à venir.

Une crise de goutte non-traitée dure environ une semaine. Une fois déclenchée, il faudrait donc avoir une probabilité de guérir dans les 5-10 jours qui suivent (faut laisser le temps au patient de trouver un médecin). Avec de l'écorce de saule (contient de l'aspirine), un médecin pourrait atténuer les effets de la crise et augmenter légèrement la probabilité de guérison. Si un médecin prescrit du colchique, la crise de goutte devrait immédiatement être atténuée de moitié environ et guérir en 2 jours. Avec un risque de 25% environ de déclencher des diarrhées, qui pourraient être considérées comme une dysenterie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Goutte   Sam 23 Sep - 18:41

Bon, je me suis lancé dans les calculs de séries. En reprenant les 4 catégories de risque énoncées plus haut, voici ce que je propose comme risque quotidien de développer une crise de goutte:

- risque très élevé: 10% (soit 52% des gens qui auront fait une crise au moins dans les 7 jours, soit une semaine)
- risque élevé: 2% (soit 50% des gens qui auront fait une crise au moins dans les 34 jours, soit 1 mois)
- risque moyen: 0.4% (soit 50% des gens qui auront fait une crise au moins dans les 173 jours, soit une demi-année)
- risque faible: 0.2% (soit 50% des gens qui auront fait une crise au moins dans les 346 jours, soit presque une année)

Pour représenter les différences de risque entre hommes et femmes, je pense qu'il faudrait moduler ces chiffres. De changer de catégorie de risque serait donné par l'alimentation selon une formule très proche de celle proposée par Monseigneur Huon. Avec une évalutation qui serait également hebdomadaire, le dimanche par exemple.

+10 pts par viande
+1 pt par bière
-5 pts par fruit
-3 pts par légume

Avec 20 pts déduits par semaine. Le chiffre serait un pourcentage d'augmenter ou de diminuer sa catégorie de risque, selon que le total est positif ou négatif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monseigneur Huon

avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : Poligny, en Franche Comté
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Goutte   Dim 24 Sep - 0:25

L'idée me plait...
avec peut être quand même une catégorie "aucun risque", non, parce que irl, un risque de 50% une fois par an, c'est encore beaucoup non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cathedrale-besancon.actifforum.com/index.htm
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Goutte   Dim 24 Sep - 11:49

Il me semble que la vaste majorité des personnages sont abandonnés à leur sort bien avant une année. Et ceux qui vivent plus longtemps auront progressés jusqu'au niveau 3 et ne mangeront plus tant de viande que ça. De plus, l'alimentation au Moyen-Age devait être tout sauf saine, je ne suis pas sûr que le risque nul devait vraiment exister. Puis avec la catégorie risque faible, il y aurait 50% des personnes qui font une goutte en une année, donc 50% n'est fait pas durant ce délai.

Par contre, il reste encore le problème de différence de risque entre hommes et femmes. Est-il mieux de modifier les probabilités de changement de catégorie pour soulager le sort des femmes?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Goutte   Dim 8 Oct - 17:02

Une fois déclenchée, la crise de goutte peut passer soit évoluer spontanément, soit être traitée par un médecin qui aurait reconnu le problème et qui saurait quoi faire.

Spontanément, une crise de goutte se calme d'elle-même, mais cela dure longtemps. Durant les 3 premiers jours, pas de chance de guérir tout seul. Il faut aussi laisser le temps au personnage de trouver un médecin. Ensuite, je vois 2 possibilités pour calculer la guérison. Soit un taux de guérison spontanée de 15% (ou 20%). Ce qui laisserait guérir la moitié des patients en 1 semaine (6 jours) et 90% des patients en 17 jours (13 jours), mais la queue de probabilité peut s'avérer assez longue. Soit il y aurait un taux de guérison variable à partir du jour 4. Par exemple 10% le jour 4, avec une augmentation de 10 points chaque jour (20% le jour 5, 30% le jour 6, et donc 100% le jour 13).

Si le médecin reconnait la crise de goutte, il peut essayer de la traiter selon ses connaissances. La prescription d'écorce de saule (contient de l'aspirine, un anti-inflammatoire) permettrait d'atténuer fortement les symptomes (genre diminuer de moitié la pénalité). S'il dispose de ce savoir, il pourrait aussi prescrire de la colchique en vue de guérir la crise. En général, ce traitement permet de couper une crise de goutte dans les 24h. Avec une probabilité de guérison de 75% par jour, 75% des patients seraient guérits le lendemain, 94% après 2 jours de traitement et 98% après 3 jours.

L'inconvénient de la colchique, c'est le déclenchement de diarrhées importantes chez un grand nombre de patients. C'est souvent ce qui limite ce traitement. Chaque jour de traitement avec de la colchique pourrait exposer à une probabilité de subir une dysenterie pour éviter d'augmenter le nombre de problèmes différents. Aller, disons un chiffre: 20%?

J'ai encore faillit oublier la 3e possibilité de traiter la goutte: la saignée. Le taux de réussite pour chaque saignée serait aussi de 75%, mais le prix à payer serait la perte définitive de force. Cela représenterait l'affaiblissement de l'organisme dû à la saignée. Que pensez-vous de 10 points par exemple?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monseigneur Huon

avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : Poligny, en Franche Comté
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Goutte   Dim 8 Oct - 19:50

Bonjour ... j'ai retrouver mon code d'accès ... Rolling Eyes

Tout cela me semble fort correct Wahl.
J'émets juste une réserve sur le rique de maladie.
S'il n'y avait que la goutte, cela irait, mais j'ai peur qu'avec le codage d'autres maladies, nous soyons vraiment très souvent malades ...

Encore qu'on n'a pas tenu compte d'un facteur qui devrait diminuer les risques (ou les aggraver, c'est selon ...) : le bonheur !

Dans ce cas, ça pourrait aller ... avec le cruel dilemme suivant :
- plus je bois plus je suis heureux et plus je risque d'avoir la goutte.

Mais on peut aussi considérer que le bonheur n'intervient pas dans le déclenchement de la goutte et seulement dans les chances de guérison, avec les statistiques ci-dessus s'appliquant pour un personnage "content".

Bref, je lance des pistes de réflexion, j'espère que je n'embrouille pas trop ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cathedrale-besancon.actifforum.com/index.htm
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Goutte   Mer 11 Oct - 20:25

Les femmes étant largement moins affectées que les hommes par la goutte, cela diminuera déjà le nombre de cas. En utilisant les probabilités citées plus haut, un tirage supplémentaire serait effectué pour les femmes si le premier test tombe sur le déclenchement d'une crise. Selon la différence réelle entre les sexes, un 2e test avec 1 chance sur 20 de déclencher réellement une crise serait juste. Mais étant donné que dans les Royaumes, les femmes mangent et vivent souvent comme les hommes, je proposerais plutôt 1:10.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Goutte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Goutte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le travail...
» Seigneurie de Amplepuis
» Saint Lazare d'Autun (PNJ)
» Décors divers
» Patrick Essa et le Domaine Buisson-Charles à Montréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les disciples d'Hypocrate :: Elaboration de projets :: Les pathologies-
Sauter vers: