Les disciples d'Hypocrate

Groupement des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Peste noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Peste noire   Dim 6 Aoû - 14:36

Un siècle après les grandes épidémies de Peste noire qui ont ravagé l'Europe de 1334 à 1350, les Royaumes sont certes épargnés un peu mais cette maladie existait toujours. Ces grandes épidémies de Peste avaient tué un tiers environ de la population de toute l'Europe. Il faudra attendre le 20e siècle pour qu'on puisse affirmer que cette maladie a été eradiquée de France. La Peste était endémique en Asie et a été amenée en Europe par les marchands.

La Peste est une maladie infectieuse, causée par une bactérie appellée Yersinia pestis. Cette bactérie n'a été identifiée qu'à la fin du 19e siècle par un certain Yersin de l'Institut Pasteur, mais le caractère contagieux de cette maladie était bien connu au Moyen-Age. La transmission ce fait des petits animaux à l'homme par les insectes. Une épidémie de Peste est en général annoncée avec quelques jours d'avance par la mort massive des rats. Les insectes ne trouvant plus leurs proies habituelles se tournent ensuite vers l'homme qui est contaminé par piqûre ou morsure. De brillants médecins, surtout du monde arabe comme Avicenne ou Averroès avaient déjà fait au 11e et 12e siècle l'association entre présence de rats et risque de Peste.

Suite à la contamination par morsure, la maladie se développe très rapidement dans le membre affecté, en général les jambes parce que les puces de rats ne sautent pas très haut. Hormis une inflammation locale au site d'inoculation, qui peut aller jusqu'à une nécrose de la peau avec formation d'un ulcère, la maladie se présente surtout par une très importante inflammation des ganglions lymphatiques. Ces ganglions inflammés étaient appelés bubons, d'où le nom de Peste bubonique. Sans traitement antibiotique adéquat, la maladie progresse généralement et envahit tout l'organisme. Cette maladie est mortelle dans 60-100% des cas non-traités.

Dans 12% des cas de peste bubonique, les bactéries envahissent les poumons. Ceci conduit à une forme particulièrement contagieuse de la maladie, les bactéries étant répandues par les gouttelettes produites en toussant. Dans ce cas, la maladie peut se déclarer à peine quelques heures après la contamination, tellement ces germes sont aggressifs. La survie spontanée à une peste pulmonaire n'est pas décrite.

Ce n'est qu'au 16e siècle que sont appliquées des mesures d'isolement pour contenir les épidémies. Les Royaumes vivent encore la belle époque où le traitement se limitait à prier les Saints, se flageller et brûler les hérétiques. On brûlait aussi les lépreux, par craintes que ces pauvres créatures abjectes ne soient la cause de la contamination. Le risque développement de la Peste était très important, les conditions d'hygiène étant déplorables dans les villes et les rats étant un vrai fléau.

Le Moyen-Age sans rats ni Peste, ce n'est pas vraiment le Moyen-Age. Alors, à quand des hordes de rats qui dévorent la surproduction agricole et une distribution de la Peste dans les Royaumes par les Marchands Ambulants des contrées lointaines?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyote

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 104
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Peste noire   Jeu 10 Aoû - 1:59

Selon les informations que je possède sur le sujet, il semblerait que la peste noire nous ait été amené d'orient, de Crimée pour être plus précis. Des Mongols peuple belliqueux s'il en est, ont jeté des cadavres de personnes contaminées par dela les remparts d'un port qu'ils assiègeaient. Des marins gênois, venus pour commercer, furent touchés par la maladie mais dans leur voyage de retour vers leur pays d'origine, contaminèrent les principaux ports de la Méditerranée, autant de haltes pour leur voyage.

L'europe de l'ouest, alors victime d'un sous alimentation flagrante due notamment à de mauvaises récoltes et profondément touchée par le fléau fin 1347.

Il existe alors comme l'a dit notre cher confrère deux formes de peste : la noire, extrèmement contagieuse et touchant les poumons ; et la bubonique, formant des abcès (bubons).

40% de la population européenne sera alors décimée par ce fléau. La seule façon de se prémunir de la maladie reste d'évité tout contact avec les pestiférés, premier vecteur de transmission. Les puces et les rats sont également transmetteurs du virus.

Par conséquent, la première mesure à prendre lorsque quelqu'un présente des symptômes est de l'isoler en la mettant en quarantaine. Il n'existe en effet à ce jour pas de remède connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi2212

avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Arras en Artois
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: La peste   Jeu 14 Sep - 17:58

Voici ce que je viens de lire sur le forum du niveau3 Very Happy

Citation :
Posté le: Jeu Sep 14, 2006 3:30 pm Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

J'espère que vous ne m'en voudrez pas d'utiliser ce topic, mais je viens d'avoir un évènement similaire :

évènements récents a écrit:
14-09-2006 04:11 : Incroyable ! Vous avez une révélation !



En regardant dans mes connaissances, j'en ai bien une nouvelle :
"Reconnaître la peste : 0 %"

Je suis dans la voie de l'église, donc je ne connais pas bien les connaissances de la mèdecine. Mais la peste, c'est nouveau, non ?

J'attend qu'il réponde à mes questions et je vais essayer de comprendre parce que là je sèche sur le tétanos Crying or Very sad

[Note de modération] Sujet regroupé avec celui de la description historique de la peste. Juste un peu de ménage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thealie

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Peste noire   Jeu 3 Sep - 18:05

Quelques précisions :

La mort survient généralement en moins de cinq jours.

Les premiers signes sont : violent mal de tête, très forte fièvre et délire. Ensuite apparait les bubons, c'est à dire des ganglions enflés et douloureux apparaissant à l'aisselle, au cou ou à l'aine.
Leur corps se couvraient de grosses taches noires résultant d'hémorragies sous-cutanées. Les bubons augmentaient, devenaient de plus en plus douloureux et, souvent, éclataient. Le chirurgien ou le patient lui même recouvrait les ganglions d'emplâtres émollients et incisait les bubons avant qu'ils n'éclatent.
On a dit que la douleur provoquée par l'éclatement des bubons était telle que même les moribonds devenaient fous furieux.Néanmoins les médecins considéraient ce stade comme un signe que le malade était encore capable de réagir et avait quelques chances de guérison. parmi ceux qui étaient condamnés, la moitié sans doute n'atteignait pas ce stade.
Les malades mourraient généralement de septicémie et parfois de pneumonie : les victimes crachaient du sang, s'évanouissaient et mourraient en quelques jours.

Et effectivement elle est arrivée par les marchands de la route de la soie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peste noire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peste noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Peste Noire [officiel]
» Evénements historiques pour un jeu: 1100-1350
» Zombicide Black Plague
» Comment vous gerez les moines de la peste?
» les chats et la peste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les disciples d'Hypocrate :: La médecine au Moyen-Age :: Les pathologies-
Sauter vers: