Les disciples d'Hypocrate

Groupement des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Apothicaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicLayat

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Les Apothicaires   Jeu 10 Aoû - 11:11

À la suite des musulmans, la pharmacie médiévale européenne s'enrichit des recherches de chimie.

La doctrine commune considérait que les maladies constituaient des essences morbides et que les remèdes agissaient comme antidote. Apparurent aussi aux XVIe et XVIIe s. de nouveaux remèdes comme l'arnica, la valériane, la quinquina.

La corporation des apothicaires était unie à celle des épiciers car le sucre, rare au Moyen âge, était considéré comme un remède plus que comme un aliment.

Les apothicaires commencèrent à être réglementés par Charles VIII en 1484 puis, Louis XII sépara les apothicaires des épiciers. L'accès à la profession de pharmacien était difficile ce qui n'empêchait pas les médecins du temps de Molière de considérer les pharmaciens-apothicaires comme inférieurs. La première école publique de pharmacie date de 1576 et Louis XVI la transforma en un Collège de pharmacie en 1777. Puis, Bonaparte organisa les trois premières écoles nationales de pharmacie à Paris, Montpellier et Strasbourg. Enfin, l'arrivée des substances de synthèse après 1850 entraîna le développement de la pharmacie chimique moderne


Dernière édition par le Jeu 10 Aoû - 13:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RicLayat

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Les Apothicaires   Jeu 10 Aoû - 13:23

L'Apothicaire est un homme instruit et il et souvent rare dans les campagnes ou les lieux éloignés. Il en existe un pour plusieurs villages et il fait souvent des tournées les jours de marché tout au long de la semaine. il fait figure de notable mais il n'appartient à aucune caste. Il arrive pourtant que certains érudits embrassent cette profession au grand damne de leurs maîtres qui prefèrent des connaissances plus abstraites.

L'Apothicaire est capable d'utiliser les essences de la nature pour fabriquer des substances dites actives. Que ce soit des onguents, des pommades, des collyres ou autres; ceux ci sont toujours a base de subtances naturelles. Il est donc logique, que l'Apothicaire soit capable de se fournir en herbes, écorces, racines mais aussi bien d'autres choses. Les ingredients de ses décoctions peuvent être des plantes( appelé Flor), des substances animales( appelé Musc), ou mineraux (appelé Sels). Le melange savant de ses substances ont des vertues medicinales. Certains érudit ont essayer de rattacher la pratique de l'apothicaire à l'alchimie mais la préparation d'onguents n'utilise pas la magie.

L'Apothicaire possède généralement une petite maison munie d'un laboratoire de fortune. Contrairement à l'Alchimiste qui utilise bon nombres d'alambics, de fioles et autres instruments, l'apothicaire se suffit souvent à lui même avec son mortier et son Pylon. Il possède aussi une cheval et une petite charette qui lui permet d'aller de marché en marché pour vendre ses potions. Cette pratique a inspiré des individus peu scupuleux qui se font passer pour des Apothicaires itinérants et vendent à grands prix des fioles d'eaux colorées et sucrées quand ce ne sont pas des produits qui donnent la mort. C'est pourquoi, beaucoup d'hommes et de femmes font des kilomètres pour se faire servir dans l'officine, gage d'autenticité. La pratique de cette science est un sacerdose puisqu'il arrive souvent que l'apothicaire se déplace pour administrer lui même les potions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Admin
avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Les Apothicaires   Mer 1 Nov - 21:34

Un article décrivant le métier d'apothicaire au moyen-age, à lire absolument.

http://www.france-pittoresque.com/metiers/29b.htm

L'article est trop long pour être repris ici, mais il me semble très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Apothicaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Apothicaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Régénération et Apothicaire
» [GEN] APOTHICAIRES
» Métier d'autrefois: Les Apothicaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les disciples d'Hypocrate :: La médecine au Moyen-Age :: Les corporations médicales-
Sauter vers: