Les disciples d'Hypocrate

Groupement des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grossesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dragonet

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Grossesse   Mer 18 Oct - 5:35

Vous l'ignorez sans doute pas, La Reyne est enceinte (de 3 mois).

Etant père (RR comme IRL), j'ai une bonne idèe de ce qu'est une grossesse et dans les RR j'ai dèja fait 3 accouchements (1 normal, 1 cas de jumaux, et 1 cas difficile (presenté par le siege, cordon autour du cou, pas encore assez ouverte et donc "episioctomie" improvisé, avec hygiénes douteuse, et sans anesthesie s'il vous plait, tout dans la douceur et les yeux dans les yeux pour pas que la mère flanche, 12 pages de RP)

A quoi se rajoute 2 declenchement de fausses couches RR.

Mais la reyne etant un patient particulier, je risque d'avoir un "public" plus exigeant..

je voudrais donc des conseils, des idèes pour rendre la grossesse "intèressante" medicalement, avec une dimension moyen-ageuse assez presente, sachant que c'est la Reyne et que je suis plutôt un medecin à robe longue pour reprendre l'appelation correcte si j'en crois vos texte Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Grossesse   Mer 18 Oct - 9:18

Bien peu de médecins du Moyen-Age s'abaissaient à s'occuper d'accouchements. Ce domaine était réservé aux sages-femmes. Les Italiens étaient assez progressistes, en particulier à l'école de Salerne, où des médecins s'intéressaient aux problèmes gynécologiques ainsi qu'aux grossesses.

Mais il y a toujours un moyen de rendre un accouchement intéressant. Est-ce que l'option "la Reyne décède en couche" est activée?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi2212

avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Arras en Artois
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Grossesse   Mer 18 Oct - 10:50

Laughing Bonne question Wahl!

dragonet a écrit:
pas encore assez ouverte et donc "episioctomie" improvisé, avec hygiénes douteuse, et sans anesthesie s'il vous plait

Depuis quand, on anesthésie pour une épisio Shocked (IRL mère de 3 enfants Wink )

Si tu tiens à l'épisiotomie plutôt que de la laisser se déchirer (pas sûre qu'à cette époque, ils se souciaient de ce détail...), fait donc rougir ta lame et attends qu'elle refroidisse avant de t'en servir Laughing Attention! pas besoin de s'acharner! c'est tellement tendu que juste à appuyer la lame devrait suffire Shocked

Le plus dangereux dans ces accouchements c'est l'hémorragie, pas dû justement à l'épisio mais surtout au décollement du placenta...

Bon courage Laughing Si tu as besoin d'un médecin sage-femme, n'hésite pas, je suis déja médecin à l'OST Royale Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Grossesse   Mer 18 Oct - 17:36

Citation :
Est-ce que l'option "la Reyne décède en couche" est activée?

Je ne sais pas, mais ais je vraiment envie de perdre mon taff..voir ma vie Wink

Citation :
Depuis quand, on anesthésie pour une épisio
Je pensais qu'on anesthesié localement, je n'ai "assisté " qu'a une cesarienne IRL.

De toute façon je ne l'ai pas fait, à part la masse sur le crane, à l'epoque...

Je sais que les grossesses etaient peu valorisé par les medecins, et vu que nous sommes aristoteliciens, je sais que Aristote s'etait peu intèressé à la chose, et avec un bon paquet d'erreur (j'ai des textes la dessus, je les mettrais en ligne)

Ce qui m'intèresse le plus c'est le coté RP et rendre cette grossesse intèressante et l'accouchement ausi..
(je vous mettrais aussi le RP de l'accouchement.. difficile, en sachant que j'y ai rajouté aussi pas mal de choses vecu, dans l'historique de dragonet, ma première compagne est morte en couche en donnant naissance à ma fille ainé, et la personne qui accouché etaient une personne qui m'etait proche..)

Pour Moi (ça me fait bizarre de parler de Moi en m'adressant à une autre Wink), j'ai pris note et j'ai vu que la couronne avait son importance à tes yeux , des indices le montre dans la signature Wink, donc oui, volontier, ça m'intèresse de travailler avec toi, y compris sur les champs de bataille en y melant service medicale de l'OST et Hospi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demons

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Grossesse   Mer 18 Oct - 23:07

L'accouchement au moyen age était surtout regit par les sages femmes mais pour la reyne on peut quant mêm avoir un medecin. Moi je te propose tu ferme la porte comme ca personne ne veras rien ^^
oublie pas le prêtre pour le baptème

Citation :
Pour cette raison, une femme au Moyen-Age devait mettre au monde au moins sept enfants pour pouvoir assurer une descendance. Si l'enfant survit à l'accouchement, il faut alors le baptiser rapidement, car tout risque de mortalité n'est pas encore écarté. Dans le contexte religieux de l'époque, le baptême est très important, car un enfant qui mourait sans avoir été baptisé risquait de ne jamais aller au «paradis».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Grossesse   Mer 18 Oct - 23:10

Moi2212 a écrit:
Si tu as besoin d'un médecin sage-femme, n'hésite pas, je suis déja médecin à l'OST Royale Wink

Bon, au moins on sait maintenant à quoi sert l'Ost Royal! Laughing Shocked Laughing Rolling Eyes

Sans devoir faire mourir la Reyne, il y a certainement de quoi rendre cette histoire intéressante. N'oublions pas qu'à l'époque la mortalité en couche était d'un tiers, donc une femme sur 3 mourrait de la grossesse ou de l'accouchement! La première chose nécessaire serait une sage-femme. Qui s'occupe de l'accouchement et qui n'appelle le docteur qu'une fois la catastrophe bien avancée. Le docteur en question devrait évidemment rajouter 2-3 erreurs médicales pour être plausible, même si la Reyne survit à la fin. Surtout ne pas oublier de ne JAMAIS parler avec le patient, seulement de converser en latin avec les confrères. Cela masque si délicieusement l'ignorance médicale de l'époque...

Commençons par le plus radical. La césarienne était connue depuis l'Antiquité. En effet, César est né ainsi. Mais une césarienne impliquait en général la mort de la mère et n'était donc pratiquée qu'en cas d'échec de l'accouchement, pour au moins sauver le bébé. Entre l'hémorragie liée à la césarienne et les infections, la mortalité était en effet de presque 100%. Mais la nature est bien faite, ne l'oublions pas.

En cas d'hémorragie importante liée au décollement du placenta, deux techniques étaient déjà connues. Egalement depuis l'Antiquité. La compression sus-pubienne de l'utérus est d'ailleurs toujours utilisée si l'utérus ne se contracte pas suffisamment pour arrêter l'hémorragie liée à l'accouchement du placenta. On y rajoute certes quelques médicaments de nos jours, mais le geste est si simple qu'il serait dommage de s'en priver. L'hystérectomie, soit d'enlever l'utérus, pour hémorragie persistante, était aussi connue. Je vous passe les détails de l'intervention, ça fait assez froid dans le dos, mais il ne faut pas oublier cette option.

L'effet vasoconstricteur de l'ergot de seigle, favorable pour stopper les hémorragies du post-partum, était aussi connu. Surtout dans les écoles de médecine françaises, surtout Montpellier si je me souviens bien. Mais l'ergot de seigle, utilisé comme drogue divertissante par les gueux (et les "sorcières"...), était fermement condamné par l'Eglise. Le médecin qui voudrait prescrire cette drogue à la Reyne devrait être ignifuge ou très discret... L'ergot peut déclencher une crise d'épilepsie (qui peut être fatale ou laisser des déficits neurologiques permanents!), avis aux amateurs.

L'utérus est une porte d'entrée aux infections suite à l'accouchement. En particulier si l'utérus n'est pas suffisamment tonique pour reprendre rapidement sa petite taille habituelle et qu'une hémorragie a compliqué l'accouchement. Le traitement universel de tous les états graves était malheureusement la saignée. Dans le but de rééquilibrer les humeurs dans le sang... Imaginez l'effet d'une perte de sang supplémentaire en cas de choc hémorragique ou d'infection grave! D'ailleurs, un roi d'Angleterre, Henri je-ne-sais-plus-combien, est mort des saignées infligées par les médecins. Mais un médecin ne s'abaissait pas à effectuer lui-même la saignée, il faisait appel à un assistant ou à un chirurgien pour ça.

Avec les moyens limités de l'époque, la durée d'un accouchement déterminait directement les complications. D'ailleurs, toujours de nos jours, un accouchement rapide n'est que rarement associé à des problèmes. La femme devant expier les péchés d'Eve, elle devait ressentir les douleurs de l'accouchement. Cette attitude laisse malheureusement toujours ses traces dans la médecine moderne de certaines régions. Mais pour calmer les douleurs excessives, il existait deux moyens fréquemment utilisés: l'alcool et le pavot (opium). Mais imaginez l'effet de l'alcool ou de l'opium sur le bébé, lorsque ces substances sont administrées à dose antalgiques à la mère... Il devait bien y avoir quelques bébés qui devaient avoir de la peine à commencer à respirer à la naissance.

Les douleurs des contractions sont assez fortes pour masquer les douleurs d'une épisiotomie. Le concept de l'épisiotomie n'était par contre pas encore acquis à l'époque. L'école de Salerne pronait par contre la suture des déchirures périnéales depuis le 13e siècle déjà. Cela afin de réduire les problèmes de cicatrisation, provoquant souvent incontinence et douleurs chroniques du périnée.

Voilà quelques bases. Il faudrait plus de précisions sur les désirs des intervenants de ce RP pour pouvoir guider de manière plus précise l'aspect médical.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Grossesse   Jeu 19 Oct - 11:17

en tout cas déja de bonne base de reflexion de depart Smile..Je vais reflechir la dessus..

Et au niveau du suivis des grossesses à l'epoque auriez vous des informations cher maitre Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa

avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : Limousin Marche
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Grossesse   Jeu 19 Oct - 18:32

Il me semblait bien qu'au Moyen Age on accouchait sur des espéces de fauteuils... que j'imagine dés plus inconfortables ! Bref aprés recherche :


Citation :
Les femmes ont longtemps enfanté à genoux, accroupies, debout (dans le Lötschental, le canton de Glaris) ou assises sur des chaises obstétricales ou d'accouchement . La sage-femme était accroupie devant la femme (ce que décrit le latin obstetrix, l'allemand Hebamme, l'italien levatrice et d'anciens termes français, leveuse, levandière rappellant qu'on lève l'enfant). La mise au monde elle-même se passait parfois par terre, sur de la paille: dans les patois alémaniques de l'Oberland bernois, du Valais et des Grisons, accoucher se disait "tomber dans la paille". Par superstition, on n'utilisait jamais de draps propres, ni pour l'accouchement ni pour la période des couches, le blanc étant censé favoriser les hémorragies. La phase d'expulsion se déroulait dans la position choisie par la femme. L'intervention des médecins fit apparaître "le lit de misère", de travail ou de douleur, affecté spécialement à l'accouchement, qui leur permettait de travailler debout puisque la parturiente est couchée; plus simplement, on utilisait aussi le lit habituel. De nouvelles techniques de mise au monde apparurent avec le développement des connaissances médicales. Le chloroforme, utilisé en 1853 pour la reine Victoria, ne fut administré en Suisse aux parturientes qu'au début du XXe s. La césarienne, autrefois d'urgence, tend à devenir de convenance. En 1581, Caspar Bauhin signale qu'un châtreur de porcs, le Thurgovien Jakob Nufer, aurait avec succès délivré sa femme par césarienne en 1500: ce serait le premier cas historiquement documenté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Grossesse   Ven 20 Oct - 10:01

c'est très intèressant.. donc un peu tôt pour la cesarienne, mais la chaise je connaissais pas.. je sent que je vais en commander une Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi2212

avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Arras en Artois
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Grossesse   Ven 20 Oct - 18:24

La pauvre! Shocked

C'est la reyne tout de même! vous n'allez pas l'accoucher comme une simple paysanne!

Imagine le futur Dauphin s'écrasant le nez contre le planché. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa

avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : Limousin Marche
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Grossesse   Ven 20 Oct - 19:15

Ben les chaises d'accouchement étaient justement pour les grandes dames... les paysannes s'était la paille et accroupie et hop...

Maintenant .. reyne ou pas je crois que dans ces moments là on est toutes pareilles ... et c'est pas le moment ou on est le plus dignes et stoïques hi ih

Je continue mes recherches pour te trouver une imége si tu veux drago
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Grossesse   Sam 21 Oct - 9:50

Avec plaisr, merci Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grossesse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grossesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RPartage (site de partage et d'archivage de RP)
» [Tau] Besoin d'aide 1500 points.
» Grossesse
» Sick or pregnant? That is the question
» Flightless bird, American Mouth ? w/ Aiden ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les disciples d'Hypocrate :: La médecine au Moyen-Age :: Les modes de pensée-
Sauter vers: