Les disciples d'Hypocrate

Groupement des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Rhume, grippe et refroidissements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wahl
Admin


Nombre de messages: 381
Localisation: Grandson (Helvétie)
Date d'inscription: 06/07/2006

MessageSujet: Rhume, grippe et refroidissements   Dim 9 Juil - 17:47

Rhume

Il s'agit d'une infection des voies respiratoires supérieures. Ces infections sont causées par des virus (donc les antibiotiques ne servent à rien!), et il existe plus de 200 types de virus différents qui peuvent causer cette maladie. C'est pour cela que nous pouvons souffrir plusieurs fois par année d'un rhume, toujours causé par un virus différent. Selon le type de virus et la prédisposition du patient, l'atteinte de certaines régions des voies respiratoires supérieures (nez, gorge, larynx, trachée et bronches) est plus ou moins prononcée. Cela le cas, on parlera d'une rhinite, pharingite, laryngite (extinction de voix!), d'une trachéo-bronchite ou d'une combinaison de tout ça.

La transmission se fait de personne à personne. Habituellement par contact avec les mains, et pas en se faisant éternuer dessus. D'ailleurs, un patient est contagieux dans les 3 jours avant de présenter des symptomes et pas une fois que la maladie s'est déclarée! Une fois que votre collègue tousse, il n'est plus dangereux pour vous. Si jamais, il vous a déjà contaminé sans s'en rendre compte! Dans notre monde aseptisé, un adulte souffre en moyenne d'au moins 2 rhumes par années et un enfant de 6-8 épisodes. L'incidence de cette maladie au Moyen-Age m'est inconnue.

La durée moyenne de la maladie est de 7 jours. La guérison est spontanée et sans séquelle pour autant qu'aucune complication ne vient s'ajouter. Ceci concerne principalement les sinusites, les otites et les pneumonies, des infections dues à des bactéries qui peuvent se développer par l'obstruction des voies respiratoires et le mucus causé par l'infection virale.

Personnellement, je ne vois pas bien quel rôle intéressant cette maladie pourrait jouer dans les Royaumes. Mais peut-être que quelqu'un d'autre aura de meilleures idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wahl
Admin


Nombre de messages: 381
Localisation: Grandson (Helvétie)
Date d'inscription: 06/07/2006

MessageSujet: Re: Rhume, grippe et refroidissements   Dim 9 Juil - 18:04

Grippe

La grippe est une infection respiratoire d'origine virale (là aussi, les antibiotiques ne servent donc à rien!) causée par les virus de la famille influenza et par quelques rares autres virus respiratoires qui peuvent causer un syndrome similaire. A l'inverse d'un simple rhume, les signes généraux sont bien plus fréquents, les patients bien plus malades. On trouve une toux sèche, de la fièvre et des douleurs des muscles et des articulations liées en fait à la réaction du système immunitaire.

Le virus de la grippe humaine est très proche de celui affectant les cochons et de celui affectant les oiseaux. Environ une fois par année, on observe une épidémie, les plus importantes sont appelées pandémies. Pour pouvoir se répandre à nouveau dans une population immunisée suite à l'épidémie de l'année précédente, le virus doit se remanier et mélanger ses gènes avec celui des oiseaux ou celui des cochons. Ceci se produit habituellement en Asie du sud-est, où une population nombreuse et dense cohabite étroitement avec une grande population de volaille. Selon le remaniement génétique, le virus sera plus ou moins dangereux pour l'homme.

On parle d'épidémie de grippe lorsque plus de 10% des consultations médicales sont causées par un syndrome grippal. Lors d'une épidémie, le virus infecte au moins 20% de la population. La plus fameuse grippe est celle de 1918, appelée la grippe espagnole. Alors qu'en fait elle n'est pas espagnole mais américaine. Juste qu'elle s'était déclarée dans la population hispanique pauvre aux Etats-unis, ce qui lui a valu ce qualificatif. Le problème avec la grippe aviaire actuelle est qu'il s'agit d'un virus similaire à celui de 1918, d'où l'inquiétude.

Difficile de se prononcer sur la mortalité de la grippe, puisqu'elle change d'une année à l'autre. Dans les temps modernes, il n'est que très rare de voir un décès chez un jeune suite à une grippe, les perfusions permettant d'assurer l'hydratation des cas graves. Par contre, une grippe est clairement dangereuse chez des personnes affaiblies par des carences alimentaires ou un alcoolisme comme présenté par quasiment tout le monde au Moyen-Age.

Le terme de grippe est assez récent et certainement pas usité au Moyen-Age. Je n'ai pas trouvé de nom de maladie de l'époque qui pourrait décrire ce syndrome. Les pandémies de grippes étant décrites seulement à partir de la fin du 19e siècle, on peut se demander à quel point cette maladie était un problème de santé public au Moyen-Age où les voyages étaient très limités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Admin


Nombre de messages: 95
Date d'inscription: 07/07/2006

MessageSujet: Re: Rhume, grippe et refroidissements   Dim 9 Juil - 18:06

Pour moi, le rhume c'est la maladie bénigne par excellence, dans les RR elle serait la plus répandue, et aurait pour conséquence de faire perdre des caractéristiques, un petit peu de chaque, genre un point par jour. Le rhume se guérit tout seul en 7 jours, un peu moins si le malade va voir le médecin.

L'efficacité du médecin est fonction de son pourcentage de connaissance du rhume.

La grippe suit le même principe mais en plus important, elle serait par contre moins courante.


Dernière édition par le Dim 9 Juil - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wahl
Admin


Nombre de messages: 381
Localisation: Grandson (Helvétie)
Date d'inscription: 06/07/2006

MessageSujet: Re: Rhume, grippe et refroidissements   Dim 9 Juil - 18:07

Refroidissements

Ce terme populaire décrit en fait toutes les infections mineures des voies respiratoires supérieures. Je rappelle que ces infections sont toutes causées par des virus. Il n'a jamais été possible de prouver que l'exposition au froid (si, si, des tests ont été fait avec des volontaires!) pouvait déclencher une telle maladie. De côtoyer des gens infectés est un facteur de risque, c'est clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rhume, grippe et refroidissements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Foutu rhume!
» Mon lapin aurait-il la grippe?
» Absence de ma part suite à la grippe A
» EPIDEMIE DE GRIPPE LAPINAIRE ?????
» Alerte Grippe aviaire:Animal crossing touché!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les disciples d'Hypocrate :: La médecine au Moyen-Age :: Les pathologies-