Les disciples d'Hypocrate

Groupement des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hygiène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Hygiène   Mar 31 Oct - 2:09

Je profite de la discussion entamée dans le développement des projets pour ouvrir ce sujet. L'hygiène est une chose toute naturelle de nos jours, mais une notion totalement ignorée au Moyen-Age. Ce qui avait des concéquences majeures sur l'état de santé des gens à cette époque.

Ce n'est qu'au 19e siècle que les principes de la transmission d'une maladie ne furent compris. Semmelweiss fut le premier à les édicter en 1847, mais ses dires ne rencontrairent pas d'acceptation auprès de ses pairs puisqu'il ne pouvait prouver le pourquoi du comment de ses observations. Ce ne sera qu'une fois que Louis Pasteur aura prouvé l'existence des germes quelques décennies plus tard que le monde médical acceptera que la maladie n'est pas une fatalité mais souvent déclenchée par quelque chose de bien particulier.

Au Moyen-Age, les villes étaient particulièrement insalubres avec les rues qui servaient également d'égouts. Les épidémies y faisaient rage, et ce n'est pas l'alimentation mal équilibrée et mal conservée qui rendait les gens particulièrement résistants. L'alcool était le seul moyen de conserver de l'eau. De nombreux moyens de conservation d'aliments étaient certes connus (salage, fumage) et certains fruits et légumes pouvaient être conservés au fruits plus longtemps que de nos jours (les pommes en particulier), mais l'alimentation restait mal équilibrée pour une large partie de la population qui n'avait pas les moyens d'accéder aux aliments chers comme la viande.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa

avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : Limousin Marche
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Hygiène   Mer 17 Oct - 17:53

je ne suis pas d'accord... c'est une vision éronnée du moyen age ça.

Jusqu'au 17 éme siécle, l'eau, les bains et la propreté faisait partie intégrante de la vie quotidienne et les maladies se transmettaient d'avantage du fait du contact des bêtes que de la saleté elle même...

un articletrés intéressant sur ce sujet justement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wahl
Admin
avatar

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Hygiène   Mer 17 Oct - 23:10

Il ne faut pas confondre lavage, propreté et hygiène. Certes, de se laver était bien plus populaire au Moyen-Age qu'à des époques ultérieures. Mais cela n'avait rien à voir avec un quelconque concept d'hygiène. Tout simplement parce que les connaissances et les infrastructures nécessaires n'étaient pas disponibles.

De boire de l'eau d'un puit, certes propres, n'est pas une consommation d'eau hygiénique. Tout simplement parce qu'une grande partie des puits est contaminée par tout un tas de choses. De prendre régulièrement un bain dans de l'eau qui a servit à plein d'autres gens n'est pas hygiénique. De vider ses ordures au milieu de la rue, c'est causer de graves épidémies. De boire du lait non-pasteurisé, c'est s'exposer à de graves maladies et causer la mort de nombreuses personnes aux âges extrêmes. De manger de la viande qui n'a pas été réfrigérée de même. Et la liste est longue. Certes, au Moyen-Age on utilisait plus volontier des latrines sur les murailles que de se cacher derrière le rideau du salon, mais cette époque était tout sauf hygiénique.

On ne meurt pas à chaque fois qu'on vit un peu salement ou que l'on consomme des articles qui ne sont pas sur-hygiénisés. L'être humain est résistant, autrement il n'aurait pas survécu par l'Histoire. Mais il suffit de voir les problèmes de santés rencontrés dans des pays en développement pour se faire une idée plus précise de ce que représente une baisse du niveau d'hygiène auquel nous sommes habitués. C'est-à-dire plus d'eau courante potable, plus d'égoûts, plus de réfrigérateur, plus de cuisson des aliments, etc. Dysenterie pour 3-6 mois par année! Oui, 3-6 mois par année. Avec quelques pics de choléra. Et à l'époque, il y avait encore d'autres maladies, comme la Peste, qui venaient se rajouter par-dessus.

La seule bonne nouvelle dans ces conditions, c'est que la poliomyélite contamine tous les enfants avant qu'ils ne soient en âge d'en souffrir des séquelles. Maigre consollation...

Essayez d'imaginer ce que représente le problème de l'eau. Rares sont les gens qui disposent d'une source d'eau de roche dans leur jardin. Les autres doivent se débrouiller. Et seules certaines villes disposaient d'un système d'arrivée d'eau hérité des Romains. Le seul moyen de conserver l'eau, c'est de la mélanger avec de l'alcool. Chouette, pour le petit déjeuner... Enfin, sauf quand on cherche les salmonelles, listéria, shiguelles et autres bactéries invasives dans le lait du jour.

Qui veut une recette de bière du Moyen-Age?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hygiène   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hygiène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hygiène et Maladies
» Philosophie et hygiène de vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les disciples d'Hypocrate :: La médecine au Moyen-Age :: Les modes de pensée-
Sauter vers: