Les disciples d'Hypocrate

Groupement des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Sauge officinale (Salvia officinalis)

Aller en bas 
AuteurMessage
Koyote

Koyote

Nombre de messages : 52
Age : 106
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/08/2006

Sauge officinale (Salvia officinalis) Empty
MessageSujet: Sauge officinale (Salvia officinalis)   Sauge officinale (Salvia officinalis) EmptyDim 4 Mar - 16:40

Sauge officinale

Sauge officinale (Salvia officinalis) 120px-Koeh-126

Citation :
Les sauges (nom scientique : Salvia) sont un genre de plantes de la famille des Lamiacées qui comprend plus de 900 espèces, annuelles, bisannuelles, vivaces ou arbustives. Une dizaine d'entre elles sont indigènes en Europe, la sauge des prés par exemple.

Le nom vient du latin salvare, « sauver ». Certaines espèces de sauge, principalement la sauge officinale, possèdent en effet de nombreuses vertus médicinales. Elles étaient considérées au Moyen Âge comme une panacée. Les sommités fleuries et les feuilles de deux espèces principalement, la sauge sclarée (Salvia sclarea) et la sauge officinale (Salvia officinalis), étaient utilisées en infusions et décoctions.

La sauge était une des plantes salvatrices du Moyen Âge. Reconnue par les Chinois, ces derniers n'hésitaient pas à échanger leurs feuilles de thé les plus précieuses contre des feuilles de sauge. Louis XIV en avait même fait sa tisane d'élection et s'en servait à tout propos. Les Grecs, les Romains et les Arabes l'employaient communément comme tonique et en compresse contre les morsures de serpent. Au XVIe siècle, le botaniste Jacob Tabernae-Montanus raconte que les femmes égyptiennes avaient l'habitude de boire du jus de sauge pour accroître leur fertilité.

Au XVIIIe siècle, on roule les feuilles de sauge comme des cigarettes. Tous les asthmatiques se mettaient à fumer de la sauge dès l'apparition du premier pollen printanier. La plante était associée avec l'immortalité et la longévité. Certains groupes d'Amérindiens mélangeait la sauge avec de la graisse d'ours pour guérir les problèmes de peau. On a aussi utilisé la plante pour traiter les verrues.

Citation :
"Qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin d'un médecin" (dicton provençal)

Citation :
Propriétés médicinales
Antiseptique, Antispasmodique, Antisudorale, Apéritive, Bactéricide, Calmante, Céphalique, Coronarienne, Digestive, Énergétique, Enraye la montée de lait, Diurétique léger, Emménagogue, Fébrifuge, Laxative, Fluidifiant sanguin, Stimule la mémoire, Tonique

On pourrait ainsi la trouver dans le verger.
Chaque personne qui ferait une recherche dans le verger au lieu de cueillir des fruits aurait une certaine probabilité d'en trouver. Le nombre de feuilles (ou pied) de sauge serait conditionné par l'intelligence qui correspondrait à la capacité de chercher au bon endroit et de cueillir la plante avec précaution.

Le chirurgien pourrait utiliser ses propriétés désinfectantes pour soigner les plaies.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sauge officinale (Salvia officinalis)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les disciples d'Hypocrate :: Elaboration de projets :: Plantes médicinales et autres remèdes-
Sauter vers: