Les disciples d'Hypocrate

Groupement des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Les débuts de l'anesthésie

Aller en bas 
AuteurMessage
Wahl
Admin
Wahl

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

Les débuts de l'anesthésie Empty
MessageSujet: Les débuts de l'anesthésie   Les débuts de l'anesthésie EmptyMar 1 Aoû - 15:11

Toute intervention sur le corps humain nécessite évidemment des préparatifs, pour éviter que douleur et mouvements n'empêchent de procéder. Bien qu'au Moyen-Age la chirurgie reposait essentiellement sur les attaches et quelques assistants musclés pour tenir le patient, certaines notions d'anesthésie étaient déjà connues. Trop peu répandues et d'une application trop aléatoire par rapport aux standards actuels, mais ceci nous permettrait néanmoins de rendre les interventions chirurgicales et les soins de plaie plus acceptable pour nos âmes sensibles de joueurs.

Une anesthésie correcte nécessite en fait deux choses. D'une part il faut endormir le patient, d'autre part il faut traiter les douleurs que l'intervention va provoquer. D'endormir un patient sans traitement anti-douleur, c'est plutôt sadique, vous en conviendrez. Ceci n'était pas vraiment acquis au Moyen-Age, mais certaines plantes étaient connues pour provoquer au moins une sédation suffisante pour permettre de brèves opérations.

Tout d'abord, il faut mentionner l'huile de mandragore. Comme décrit dans le topic sur la mandragore dans le forum sur les plantes médicinales, il est possible de fabriquer une huile riche en alcaloïdes hypnotiques à partir des racines de mandragore. D'autres plantes étaient utilisées aussi, mais la mandragore me semble être une des plus citée. Des éponges étaient imbibées de cette huile puis sechées. Avant utilisation, il fallait faire tremper les éponges puis le patient respirait à travers pour absorber la substance. L'effet est surtout hypnotisant et les substances contenues dans la mandragore devaient plutôt produire des sensations de cauchemards plutôt qu'un sommeil agréable, mais c'est déjà ça.

Hormis divers analgésiques mineurs, les médecins du Moyen-Age connaissaient l'huile d'opium. L'opium est un dérivé de la morphine qu'il est possible d'extraire du pavot. Cette huile était importée du Moyen-Orient. Peut-être que les marchands ambulants venant de contrées lointaines pourraient en importer dans les Royaumes. L'absorption digestive de l'opium est très variable, certainement très mauvaise chez des personnes sous stress, et le dosage plus qu'approximatif. Mais comme pour d'autres substances, ceci permettrait de développer une chirurgie acceptable dans les Royaumes.
Revenir en haut Aller en bas
thealie

thealie

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 03/09/2009

Les débuts de l'anesthésie Empty
MessageSujet: Re: Les débuts de l'anesthésie   Les débuts de l'anesthésie EmptyJeu 3 Sep - 18:52

J'ai vu aussi qu'ils utilisaient du jus de pavot pour imbiber des éponges ou des feuilles de cigüe comme substances anesthésiantes.
Revenir en haut Aller en bas
Wahl
Admin
Wahl

Nombre de messages : 381
Localisation : Grandson (Helvétie)
Date d'inscription : 07/07/2006

Les débuts de l'anesthésie Empty
MessageSujet: Re: Les débuts de l'anesthésie   Les débuts de l'anesthésie EmptyLun 21 Sep - 21:13

Le pavot contient des dérivés de la morphine. Et encore d'autres substances marrantes, comme la papavérine. L'ensemble explique le succès de l'opium. Le pavot fut aussi tout simplement utilisé comme somnifère. Mais comme anesthésiant seul, il ne suffit pas, respectivement les dosages nécessaires induiraient immanquablement des complications. Un médicament toutefois certainement très utile.

_________________
Les débuts de l'anesthésie Banniere4hp8
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les débuts de l'anesthésie Empty
MessageSujet: Re: Les débuts de l'anesthésie   Les débuts de l'anesthésie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les débuts de l'anesthésie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes débuts en greyjoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les disciples d'Hypocrate :: La médecine au Moyen-Age :: Les pathologies-
Sauter vers: